Illustration : naïade

Cela faisait quelque temps déjà que je souhaitais réaliser une illustration se passant sous l’eau. Même si j’ai accumulé du retard sur le planning de la sortie du 4e tome de la série Les héros de la cité-mine du Rakdur, j’avais besoin de faire une pause. Donc entre deux images de nains et de gobelins, s’est glissée celle d’une jolie naïade.

Sous l'eau version 01Dans la mythologie grecque, les naïades sont des nymphes, c’est-à-dire des divinités féminines mineures liées à la nature. Pour être plus précis, ce sont des nymphes aquatiques, car elles sont liées aux rivières, fontaines, lacs, etc.

Au Moyen Âge, la naïade liée à une fontaine et piégeant un chevalier est un thème récurrent. Idem pour la dryade qui est une nymphe liée aux arbres et plus particulièrement aux chênes, mais j’aurai l’occasion de revenir sur ce sujet .

Les nymphes sont traditionnellement représentées comme de belles jeunes filles, parfois complètement nues. Dans le cas présent, j’ai fait le choix d’un vêtement et j’ai utilisé la végétation pour dissimuler sa poitrine.

Au niveau de la 3D, la principale difficulté était d’obtenir un rendu “aquatique”. Pour cela, j’ai utilisé un jeu de lumière tirant sur le jaune avec beaucoup d’effets de poussières pour illuminer les herbes aquatiques. Par contre, je n’ai pas réussi à insuffler un mouvement aux herbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 11 =