Illustration : le sacrifice

J’ai toujours un pincement au coeur lorsque je vois cette image. Je ne voulais pas que cela se termine comme cela, mais c’est ainsi. J’avais lu qu’Alexandre Dumas aurait pleuré après avoir fait périr son personnage d’Athos (l’un des quatre mousquetaires et le premier à mourir). Pour ma part, je n’en dirai pas plus ni ne donnerai le nom du héros pris entre les flammes.

le sacrifice de Durnain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 1 =