BDToon une bande dessinée avec des toons

21 Fév 2020 | Making-Off

Selfie de BDtoonVous savez déjà que je « planche » sur l’adaptation de la série de mes romans Les héros de la cité-mine du Rakdur au format bande dessinée (BD). Les planches réalisées sont d’ailleurs disponibles à cette page. Dans un précédent billet, j’évoquais les difficultés de choisir entre BD versus roman-photo et pourquoi au final, le résultat était un compromis entre les deux. Néanmoins, tout cela m’avait donné matière à réfléchir et je souhaitais faire une BD qui se rapproche plus des canons traditionnels. J’avais aussi une idée qui me trottait dans la tête depuis quelque temps … l’utilisation de personnages type toons.

Une BD avec comme personnages des toons !

Avant d’aller plus loin, petite définition, c’est quoi un toon ?

Un toon est un « personnage de dessin animé (…) surréaliste et comique, souvent hystérique (…) capable de défier les lois de la physique et/ou de la logique afin de donner le plus de rythme à ses histoires (…) et immortels. Cf. Wikipedia

Bon, autant le dire toute de suite, je n’envisage pas de faire un film d’animation 3D dans l’immédiat. Ce n’est pas l’envie qui me manque mais malheureusement je n’ai ni le temps ni l’énergie pour m’investir dans un projet aussi titanesque. Néanmoins, j’avoue que cela me trotte régulièrement dans la tête mais je renvoie tout cela aux calendes grecques.

Cependant, si aujourd’hui un projet de film d’animation n’est pas à l’ordre du jour, celui d’une bande dessinée avec des personnages toons est un défi excitant. J’ai d’ailleurs trouvé un nom pour ce projet : Bdtoon.

Vive les toons et les caricatures !

Cileana BDtoonAlors les toons, on aime ou l’on n’aime pas.

Certains trouvent qu’ils sont très laids. Cela vient du fait qu’ils possèdent des traits caricaturaux. En effet, les personnages ont traditionnellement de grands yeux et une tête énorme, souvent plus large que leur torse.

D’autres personnes, au contraire, trouvent le résultat plaisant ou amusant. Personnellement, je me situe plutôt dans la seconde catégorie.

Le point essentiel à retenir est qu’avec les toons, nous abordons le registre de la caricature et tout ce qui va avec : le comique, la parodie, la satire… Et c’est cela qui me plait. En effet, ces personnages offrent une grande variété d’expressions artistiques.

Des toons et un MMORPG, une histoire d’humour

Quand j’ai le temps (ce qui n’arrive pas très souvent), je joue à des MMORPG (pour massively multiplayer online role-playing game en anglais ou jeu de rôle en ligne massivement multijoueur en français).  Cette préférence s’explique par la forte influence qu’ont eue les jeux de rôle sur mon enfance. Mes fils y jouent d’ailleurs aussi (trop souvent de l’avis de leur maman). Je plaide coupable…

Pour profiter pleinement de l’expérience, l’idéal est de jouer à plusieurs et de coordonner ses actions vocalement. J’utilise pour cela l’application Discord. Les échanges vocaux au cours de ces parties sont pour moi une source d’inspiration. C’est d’ailleurs ainsi que m’est venue l’idée de la fable de Lya (cf. le billet).

Vous vous demandez peut-être où je veux en venir ?

Tout simplement au fait que la BDtoon s’inspira directement de mon expérience des MMORPG. Elle se présentera sous la forme de saynètes humoristiques (ou sketches) plus ou moins longues.

Quand les méchants sont les gentils et inversement…

Naturellement, le background sera le même que celui de mes romans, c’est-à-dire celui d’un univers médiéval fantastique. Des nouvelles espèces – comme des oreilles pointues – feront leur apparition.

Certes, les lecteurs y retrouveront des nains mais ils n’auront qu’un rôle secondaire. En effet, ce ne sont pas les créatures que je souhaite mettre au premier plan dans cette bande dessinée.

Non ! Dans ce projet, place aux méchants ! Ce sont eux qui seront les principaux héros de la bande dessinée.

Dit sous une autre forme : les méchants incarneront les gentils… et dans l’ordre naturel des choses, les traditionnels gentils (nains & humains) deviendront les méchants.

Un juste retour des choses, ne pensez-vous pas ?

les héros du Comic strip

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 22 =